Le blog de Kobato :)

* * Un petit bout de virtuel à mon image, que je façonne selon mes envies, où je livre mes joies, mes déceptions, mes coups de coeur. A lire sans modération =) * *

02 janvier 2012

Cette lueur faible, mais tenace, nommée Espoir

bord eau

 

Ma valise n'est pas encore prête.

 

Pourtant, j'ai envie de partir, de faire le grand saut. C'était sans compte mes craintes. Plus le temps passe, plus j'ai peur. Est ce que ça va bien se passer ? Une fois opérée, est ce que le pire sera derrière moi ? Je tente de me raisonner « c'est normal d'avoir peur, personne n'aime aller à l’hôpital » mais là, ça devient pathologique. J'admire ces personnes qui surmontent des épreuves bien plus difficiles que les miennes, sans crainte, ni plainte. J'ignore d'où elles tirent cette force. Est ce inné ? Leur entourage est il plus présent ?

Je serre les mâchoires. J'essaie tant bien que mal de ne pas montrer ma peur à mes proches, il paraît que c'est contagieux. Tout ce que j'ai besoin, en ce moment, c'est qu'ils continuent à vivre normalement, me fassent rire, me changent les idées. C'est tout ce qu'il me faut.

Mon cœur bat à cent à l'heure. Je feuillette un livre, je n'arrive pas à me concentrer, ni à comprendre ce que je lis. Je prends des cachets pour me détendre la journée, rien n'y fait. Ces idées cauchemardesques me poursuivent sans arrêt.

Alors j'écris. Je pose des mots là où ça fait mal. J'exorcise ma douleur, je la dissèque en des centaines de phrase que je note dans mon carnet. Je les analyse, je les classifie des moins importantes aux plus vraisemblables. Voilà un exercice qui m'apaise le cœur. J'inspire profondément, je constate que finalement, je ne me fais que des idées. Je peux faire confiance en ceux et celles qui me soignent, ils sont là pour que je me rétablisse au plus vite.

Je pleure. J'ai le droit d'éprouver cette tristesse et de l'extérioriser. De toute manière, je ne peux plus les garder pour moi, elles sont trop lourdes à porter.

Je suis heureuse. Heureuse d'être si bien entourée.

Cette année commence bien et s'annonce pleine de belles promesses.

 

Je vous laisse, j'ai une valise à préparer.

Posté par Kobato à 12:01 - * Cancer * - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    "Dans une équipe de football, l'entraineur dit a un joueur :
    -Aujourd'hui , tu vas jouer avant.
    -Ah non moi je veux jouer avec les autres."

    Humm...
    Bon c'est pas la meilleure blague pour faire sourire et te changer les idées mais elle est accompagnée de plein de courage...

    Posté par LaNantaise, 02 janvier 2012 à 12:54
  • Merci beaucoup =)
    Et j'ai bien aimé ta petite histoire

    Posté par Kobato, 02 janvier 2012 à 16:46
  • courage !

    bonjour,

    ayant vu votre petit message sur le blog de mon épouse (l'histoire d'une noisette qui s'est prise pour un crabe), je viens à mon tour vous adresser un petit message d'encouragement pour vous accompagner dans vos prochaines épreuves. Permettez-moi donc de vous souhaiter une année 2012 pleine de renouveau, de courage et de santé recouvrée !
    Appuyez-vous sur vos proches, ils ont un pouvoir formidable pour vous aider. Et surtout essayez de rester positive, regardez devant vous dans la seule direction qui vaille: celle du "mieux".

    Mes pensées vous accompagnent.

    Posté par Yves, 04 janvier 2012 à 13:18

Poster un commentaire