Le blog de Kobato :)

* * Un petit bout de virtuel à mon image, que je façonne selon mes envies, où je livre mes joies, mes déceptions, mes coups de coeur. A lire sans modération =) * *

02 janvier 2012

 

RETROUVEZ MOI ICI


Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Kobato à 20:25 - Un petit mot [0] - Permalien [#]

Cette lueur faible, mais tenace, nommée Espoir

bord eau

 

Ma valise n'est pas encore prête.

 

Pourtant, j'ai envie de partir, de faire le grand saut. C'était sans compte mes craintes. Plus le temps passe, plus j'ai peur. Est ce que ça va bien se passer ? Une fois opérée, est ce que le pire sera derrière moi ? Je tente de me raisonner « c'est normal d'avoir peur, personne n'aime aller à l’hôpital » mais là, ça devient pathologique. J'admire ces personnes qui surmontent des épreuves bien plus difficiles que les miennes, sans crainte, ni plainte. J'ignore d'où elles tirent cette force. Est ce inné ? Leur entourage est il plus présent ?

Je serre les mâchoires. J'essaie tant bien que mal de ne pas montrer ma peur à mes proches, il paraît que c'est contagieux. Tout ce que j'ai besoin, en ce moment, c'est qu'ils continuent à vivre normalement, me fassent rire, me changent les idées. C'est tout ce qu'il me faut.

Mon cœur bat à cent à l'heure. Je feuillette un livre, je n'arrive pas à me concentrer, ni à comprendre ce que je lis. Je prends des cachets pour me détendre la journée, rien n'y fait. Ces idées cauchemardesques me poursuivent sans arrêt.

Alors j'écris. Je pose des mots là où ça fait mal. J'exorcise ma douleur, je la dissèque en des centaines de phrase que je note dans mon carnet. Je les analyse, je les classifie des moins importantes aux plus vraisemblables. Voilà un exercice qui m'apaise le cœur. J'inspire profondément, je constate que finalement, je ne me fais que des idées. Je peux faire confiance en ceux et celles qui me soignent, ils sont là pour que je me rétablisse au plus vite.

Je pleure. J'ai le droit d'éprouver cette tristesse et de l'extérioriser. De toute manière, je ne peux plus les garder pour moi, elles sont trop lourdes à porter.

Je suis heureuse. Heureuse d'être si bien entourée.

Cette année commence bien et s'annonce pleine de belles promesses.

 

Je vous laisse, j'ai une valise à préparer.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Kobato à 12:01 - * Cancer * - Un petit mot [3] - Permalien [#]
Mots-Clefs :

01 janvier 2012

2012

***

L'heure du bilan annuel passé, voici le temps de choisir les bonnes résolutions pour cette année 2012 (point trop n'en faut non plus, au risque de n'en tenir aucune jusqu'à l'an prochain). Les changements qui en découlent nous promettent une année sereine et une vie personnelle épanouie.
Il est toujours bon de redémarrer sur de bonnes bases. Seulement parfois, on est en manque d'inspiration et de motivation, et ce n'est pas la liste on-ne-peut-plus-banale proposée par le site officiel du gouvernement américain qui va nous aider dans notre choix.
Aussi, pour vous soutenir dans cette quête du mieux être en choisissant les bonnes résolutions à la fois accessibles et originales ( prendre 10 années de suite la résolution de perdre 5 kilos toujours suivis d'un échec … ça devient lassant ;-) ) voici pour vous 4 petites suggestions ... juste pour sourire.

Le générateur de bonnes résolutions de Luciano-Z :
Simple, rapide et amusant, ce petit logiciel en ligne vous permettra en 3 clics de choisir pour vous de bonnes résolutions uniques et originales.
Facebook :
Toujours pour trouver des résolutions «cocasses», vous pourrez dénicher certaines petites perles dans les pages du célèbre réseau social.
Être ou ne pas être :
Afin d'aborder cette nouvelle année « zen », pourquoi ne pas s'inspirer de citations de philosophes ou maîtres spirituels comme Buddha ? Par exemple un «Vivons donc heureusement, sans haïr ce qui nous haïssent » permet de démarrer l'année du bon côté!
Zéro contrainte :
Choisissez des résolutions qui vous font plaisir ! Manger plus de chocolat, partir dans les îles cet été, assumer ses rondeurs, etc.
N'hésitez pas à me faire part de vos impressions et à me laisser dans un commentaire vos bonnes résolutions pour cette nouvelle année.

Dernière petite chose : à mes yeux, une bonne résolution, c'est avant tout une attitude positive à tenir face à la vie :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Kobato à 14:46 - * Idées en tout genre * - Un petit mot [1] - Permalien [#]
Mots-Clefs : , ,

30 décembre 2011

Il est temps de grandir

forêt

 

La peur n'a jamais fait reculer le danger, c'est bien connu. Alors pourquoi je n'arrive pas à me raisonner, à accepter la réalité telle qu'elle se présente, pour mieux préparer ma défense face aux offensives que la Vie m'envoie ? Simplement parce qu'avec elle ( la Vie ), on ne sait jamais de quoi sera fait demain. On préfère se rassurer en se bouchant les oreilles, en se fermant les yeux et en se répétant mille fois dans la tête « Tout ira bien, tout ira bien » ; en s'accrochant à nos acquis matériels et affectifs, en se persuadant qu'on ne risque rien avec eux, en niant que le pire ne nous arrivera jamais. Pourtant, nous avons tous connus un jour des déceptions sentimentales, des pertes financières, nous prouvant qu'à chaque seconde, on peut tout perdre. Alors, y'a t'il un secret, un remède contre cette angoisse perpétuelle que l'on ressasse chacun à notre manière ? Peut être bien.

Peut être … qu'il faut apprendre à lâcher prise … à ne plus culpabiliser. Nous ne sommes pas maîtres de notre vie à 100%. Une infime partie, on la doit à Dieu, au hasard, à la destinée, la fatalité etc. selon nos croyances. Il y'a des choses qui nous tombent sur le coin de la gueule, on n'y est pour rien. Il faut faire avec. Bien sûr, ce n'est pas la joie. Sur le moment, on pleure, on hurle, on a envie de casser le mobilier de l'appartement. On a le droit de se le permettre ; ça soulage un peu quand même, malgré que ça ne résout pas le problème. Après seulement, chassons les regrets, les remords, la honte, la culpabilité, notre ego sur-dimensionné, et acceptons la mauvaise nouvelle. Ce n'est pas une défaite en soi ; ça n'est que partie remise.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Kobato à 17:24 - * Humeurs et Etats d'Âme * - Un petit mot [0] - Permalien [#]
Mots-Clefs : ,

28 décembre 2011

Le premier jour du reste de ta vie

cancer-_large

Il y'a ces journées qui commencent bien, semblables à celles d'hier, ne présageant en rien de mauvaises choses. 

Et puis il y'a les autres. Celles dont on regrette de s'être levé ce matin là. Celles où l'on regrette d'avoir décroché le téléphone. Depuis cette journée là, ma vision de la vie a basculé. Il n'y a pas d'âge, ni de conditions sociales qui nous protègent de certaines choses. Et puis il y'a cette maladie dont le nom rime avec souffrance, mort, espoir ... l'espoir de la guérison. C'est à ce moment là que l'on saisit la fragilité et l'importance de la vie. Est il malheureusement nécessaire d'attendre l'annonce d'un mauvais diagnostic pour comprendre à quel point la vie est précieuse? Les mauvais souvenirs, les embrouilles, les prises de tête, tout ça n'a aucune importance lorsque l'on a la santé. Il a suffit de cette minute, où tout a basculé dans ma vie, pour comprendre à quel point j'accordais tellement d'importance à des choses qui n'ont aucunement raison de l'être. Seul l'amour que l'on donne et reçoit de ses proches n'a pas de prix.

Ce jour là fut le premier du reste de ma vie, celle où j'ai appris que j'avais un cancer. Les examens s'enchaînent, les opérations aussi, où se mêlent au fil de cette trame angoisse et peur.

Depuis ce jour, je n'ai jamais trouvé la vie aussi belle que furtive.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Kobato à 15:33 - * Cancer * - Un petit mot [9] - Permalien [#]
Mots-Clefs :